Avant première : ” LE CIMETIERE DES ELEPHANTS”

« Le Cimetière des Eléphants », tel est le titre du film documentaire de la réalisatrice burkinabè Eléonore Yaméogo dont la projection en avant-première a eu lieu le 11 janvier 2019 au cinéma l’Archipel à Paris.

Après avoir acquis une bonne expérience sur de nombreux plateaux de tournage avant de rentrer à l’Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) au Burkina Faso, où elle obtient un BTS en audiovisuel, Eléonore Yaméogo s’oriente vers le difficile métier de la réalisation pour une femme africaine.

La réalisatrice aborde souvent des thèmes documentaires exigeants et sensibles. Après la réalisation de : « La main tendue » en 2008, « Paris mon Paradis » en 2011, vient le « Cimetière des Eléphants » qui nous relate la vie tumultueuse des missionnaires pères blancs dans leur périple à travers l’Afrique. Il relate leur itinéraire, depuis l’arrivée des premiers d’entre eux avant la colonisation, jusqu’à leur retour en France, à un âge avancé, pour achever leur existence dans une maison de retraite. Parmi ces pensionnaires se trouve le père François De Gaulle, neveu du général.

Plusieurs personnalités, la diaspora burkinabè et des amis du Burkina Faso ont assisté à la projection qui a suscité de nombreuses interrogations sur le rôle des missionnaires et colonisateurs en Afrique en générale et au Burkina Faso en particulier. Un missionnaire de la maison de retraite, acteur du film a fait le déplacement pour échanger avec le public.

Suivez l’interview

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*