Burkina: Un centre de radiothérapie pour lutter le contre cancer

Selon les données de Globocan, environ 10000 nouveau-cas de cancer sont détectés par an. Plus de la moitié de ces diagnostiqués meurent au cours de la même année indique Globocan par manque de structures de prise en charge. Sika KABORE, épouse du chef de l’État a lancé au centre hospitalier universitaire de Bogodogo les travaux d’un centre de radiothérapie destinée à la prise en charge du Cancer. Le centre attendu en mai 2020 se dotera d’équipements modernes, deux accélérateurs linéaires de nouvelle génération, une unité de curiethérapie, un scanner de simulation, le système de traitement des données et tous les équipements nécessaires au processus d’irritation des tumeurs. “Le traitement du cancer commande le trépied chirurgien-oncologe médical – radiothérapeute », a dit Léonie Claudine Lougué, ministre de la santé au cours du lancement. Ce centre vient en appui à des services déjà existants : les services de chirurgie, un service d’oncologie et d’hématologie clinique tous ouverts au sein du CHU BOGODOGO en Avril 2017 a-t-elle précisé. Plus de deux tiers des évacuations sanitaires hors du pays sont des patients souffrant de cancer a-t-elle expliqué. La structure en construction ‘’va permettre de traiter tout type de cancer radiosensible selon les standards internationaux” a promis Sika Kaboré qui dirige l’association KIMI, une association de lutte contre le cancer. Il a une capacité de traitement de 1500 patients par an.

Kounkpo Ousse

Faso Diasporama

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*