Préparation du Forum National de la Diaspora

Une rencontre préparative du forum pour la Diaspora s’est tenue le 27 mai 2018 à l’ambassade du Burkina à Paris. Elle a été présidée par Madame KOUSSOUBE/SANOGO Adjaratou, Consul Général, de Madame Claudine SAWADOGO 1er Conseiller et de Monsieur Anaoué OUALEHOURA, Vice Consul.

L’ordre du jour de la rencontre a porté sur:

  • La validation des travaux de la commission Ad’hoc sur la participation de la diaspora burkinabè de france au forum dont la date n’avait pas encore été précisée;
  • Informations sur l’éléction des Délégués CSBE (Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Extérieur).

Concernant l’élection des délégués CSBE, un comité de travail de six (6) personnes a été constitué.

Selon la note d’information, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur, Chef de la représentation diplomatique, est d’office Président du Comité d’Organisation et Madame le Vice Consul, le deuxième Vice Président, tout deux ayant un rôle passif, et d’accompagnement selon l’arrêté du Ministre de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur.

La note d’information mentionne les conditions d’éligibilités des Délégués CSBE  qui vont représenter la diaspora de France au 1er forum national des burkinabè de l’extérieur, du 11 au 13 juillet 2018, ainsi que le découpage des circonscriptions électorales sur le territoires français et le nombre de candidature.

Le 24 juin 2018, a lieu le vote de l’Iles de France pour l’élection de des Délégués du Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Extéreur.

Dès 9h30 du matin, l’ambassade du Burkina Faso à Paris à servi de lieu de vote, plus de 400 personnes se sont déplacées massivement pour remplir leur devoir de citoyen. Une 1ère dans l’histoire civique de notre pays dans la juridiction française.

Pour la region 1 de l’Iles-de-France et DOM TOM, deux (2), il y’avait deux (2) sièges pour  huit (8) candidats. Il s’agit de (FEESER/COMPAORE Delphine, OUEDRAOGO Hermann, RICHER/KONATE Salimata, SAWADODO K. Issaka, SIDIBE Assita, SILGA Joseph, TRAORE Philippe et ZOUMBA N. Benjamin) en remplacement des Délégués sortants, élus pour un mandat de 3  ans.

OUEDRAOGO Hermann, sort vainqueur de ce scrutin avec 108 voix, suivi de Benjamin ZOUMBA (91) voix.

Le 1er juillet 2018, toujours dans la même salle des fêtes de l’Ambassade du Bukina Faso à Paris, sous invitation de Son Excellence Monsieur Alain Francis Gustave ILBOUDO, la communauté s’est une fois de plus réunie pour désigner les membres de la délégation qui la représentera à ce 1er forum National de la Diaspora qui se tiendra dans la capitale burkinabè du 11 au 13 juillet 2018. Son Excellence Monsieur Alain Francis Gustave ILBOUDO, Ambassadeur du Burkina Faso en France et Madame Adjaratou KOUSSOUBE/SANOGO, se sont félicités du bon déroulement de ces votes. Les régions 2,3,4,5 et 6 ont aussi désigés le même jour, Six (6) Délégués CSBE.

A l’issue de cette rencontre, respectant la parité Homme/Femme, huit (8) personnes de la communauté en plus des huit (8) Délégués CSBE-France élus constitueront la délégation qui représentera la diaspora de France à ce 1er forum. L’objectif de ce forum étant de faire entendre la voix de la communauté burkinabè de France dont les attentes sont nombreuses et importantes.

Cette initiative du gouvernement qui vise à la prise en compte des préoccupations de la diaspora burkinabè, était tant attendu par les burkinabè vivant à l’extérieur (qui selon la Commission Electorale Nationale Indépendante est estimé à environ 7,3 millions).

La priorité étant axée sur les opportunités que le pays peut offrir à sa diaspora pour qu’elle contribue de manière substentielle à la mise en oeuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) en termes d’expertise et d’investissemnt dans les secteurs porteurs .

L‘ Assemblée Générale de la Communauté a à ce jour, dimanche 1er juillet, valité les propositions de la commission Ad’hoc sur les orientations de la contribution de la Diaspora au forum. Il s’agit notamment de:

  • La relecture des accords sur la gestion des flux migratoires, signé en 2009 entre la France et le Burkina Faso ;
  • La question de la retraite des burkinabè résidant en France et la reconnaissance de leur droit d’en jouir au Burkina Faso ;
  • Le droit de vote des burkinabè de l’exterieur dont le principe est acquis mais dont les conditions et moyens adéquats de sa mise en œuvre doivent commencer à être mis en place.

Les représentant de la diaspora de France participera également aux panels prévus, notamment celui portant sur:”La protection et la promotion des Burkinabè de l’extérieur”,” La mobilisation et l’organisation de la diaspora pour le développement national”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*