jeudi, juillet 25, 2024

Proverbe: Eduquer une femme, c'est éduquer un village.

AccueilConseil de Ministre - DiplomatieConseil des Ministres : le gouvernement approuve un projet de loi pour...

Conseil des Ministres : le gouvernement approuve un projet de loi pour envoi d’un contingent militaire burkinabè au Niger

(Ouagadougou, le 30 août 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a présidé ce mercredi, le Conseil des ministres qui a examiné plusieurs dossiers soumis à son ordre du jour et pris des décisions importantes pour la vie de la Nation.

Au titre du ministère de la Défense et des Anciens combattants, le Conseil a adopté un projet de loi portant autorisation d’envoi d’un contingent militaire burkinabè en République du Niger. Cette décision entre en droite ligne des engagements stratégiques de notre pays.

« Sans être belliciste, il faut dire que cet engagement se fait pour prévenir et mener au mieux notre lutte contre le terrorisme et répondre aux aspirations profondes des masses populaires burkinabè. Ce qui touche à la sécurité du Niger touche fondamentalement à la sécurité du Burkina Faso », a indiqué le ministre d’état en charge de la défense, le Colonel-Major Kassoum COULIBALY.

Pour le compte du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, le gouvernement a adopté un décret portant indemnisation des travailleurs des ex-garderies populaires. Ces monitrices et moniteurs recrutés par décret en 1985 par l’État et engagés rencontraient des difficultés de prise en charge après leur intégration, selon le ministre Bassolma BAZIE. Il a précisé que le montant estimatif d’indemnisation des 548 personnes concernées, s’élève à un milliard 660 millions de francs CFA.

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Ismaël SOMBIE, a fait au Conseil, une Communication orale en lien avec un Plan opérationnel pour la souveraineté alimentaire et la création d’emplois décents dans le secteur agropastoral, baptisé Offensive agropastorale 2023-2025. Selon M. SOMBIE, ce plan concerne huit produits essentiels à savoir le maïs, le riz, la pomme de terre, le blé, le poisson, la filière bétail et viande et la volaille.

« A terme, ce plan devrait permettre la création de 100 000 emplois dans le secteur rural. Sa mise en œuvre va coûter 592 milliards de francs CFA. 46% de ce fonds existe déjà à travers le financement public et le reste équivalent à 317 milliards de FCFA sera financé par le privé à travers le partenariat public privé dans le cadre du PPP », a indiqué le ministre SOMBIE.

Au titre de la Présidence du Faso, le Conseil a adopté une Initiative présidentielle pour le développement communautaire. Selon le Porte-parole du Gouvernement, Jean-Emmanuel OUEDRAOGO, cette Initiative qui est fondée sur les principes de la participation volontaire, l’appropriation, la responsabilisation, la transparence et la redevabilité comporte essentiellement trois composantes.

« Il s’agit de la construction ou la réhabilitation d’infrastructures, l’amélioration du cadre de vie et la préservation de l’environnement, le renforcement des capacités des communautés à la base », a-t-il expliqué. L’initiative sera conduite par la Présidence du Faso à travers le Bureau national des grands projets.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments