dimanche, mars 3, 2024
AccueilEconomie - Politique3e édition du SICOT : relever le défi de l’industrialisation pour faire...

3e édition du SICOT : relever le défi de l’industrialisation pour faire du coton un atout économique

(Koudougou, 26 janvier 2024). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a procédé, ce vendredi au lancement officiel des activités de la 3e édition du Salon international du coton et du textile (SICOT). « La transformation locale du coton : quels modèles d’industrialisation pour l’Afrique dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) ? », c’est sous ce thème que se tient cette 3e édition du SICOT.

Dans le discours d’ouverture prononcé par le ministre du Développement industriel, de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises, Serge Gnaniodem PODA, le Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a soutenu que l’entrée en vigueur de l’Accord de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) constitue un atout majeur pour l’industrialisation et l’investissement pour l’ensemble des Etats africains. Aussi, « cette 3e édition du SICOT offre aux participants une grande opportunité d’échanges sur la meilleure façon d’exploiter l’accord de la ZLECAf pour améliorer la compétitivité de tous les maillons de la chaîne de valeur du coton en vue d’assurer une croissance économique inclusive, soutenue et pourvoyeuse d’emplois », a-t-il souligné.

Le Togo est le pays invité d’honneur à cette 3e édition du SICOT. Selon la représentante de la République togolaise, Mme Afawoubo Afi AKOUYOVI, directrice générale de l’Industrie, le coton joue un rôle essentiel dans les économies des pays producteurs. Elle a salué la justesse de la vision des autorités burkinabè à travers l’organisation du SICOT. Et pour elle, le thème de cette présente édition du SICOT est révélateur « de notre détermination à transformer le coton pour soutenir le développement de nos pays ».

Pour relever le défi de l’industrialisation, le Burkina Faso sous la houlette du Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a lancé en juin 2023, le programme de l’entrepreneuriat communautaire qui ambitionne de faire participer directement les Burkinabè au financement des projets majeurs du pays dans des secteurs stratégiques et de souveraineté dont celui du textile. Au cours de la cérémonie d’ouverture du SICOT, le Chef de l’Etat a réitéré son engagement à soutenir et à accompagner toute initiative impliquant l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur du coton et visant la transformation locale du coton au Burkina Faso et partout en Afrique.

Le représentant des parrains, le Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina, Mahamadi SAVADOGO a salué la vision du Chef de l’Etat d’associer le secteur privé dans la promotion de l’industrialisation de notre pays.

Le président de la délégation spéciale de la commune de Koudougou, Jonas MANE a dit « la fierté et l’honneur » de la cité du Cavalier rouge, d’accueillir cet évènement majeur du coton textile dans notre pays.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments