mercredi, mai 29, 2024

Proverbe: Eduquer une femme, c'est éduquer un village.

AccueilEducation - CultureÀ Abidjan, lancement du Femua sur le thème de la santé mentale

À Abidjan, lancement du Femua sur le thème de la santé mentale

La 16e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), créé par le groupe ivoirien Magic System, accueille Gims, Yemi Alade et Tamsir comme têtes d’affiche.

« Je déclare ouvert le 16e festival de musique d’Anoumabo », a déclaré la première dame Dominique Ouattara, lors d’une cérémonie à Abidjan. Quinze artistes se produiront sur scène jusqu’au 19 mai, parmi lesquels les rappeurs Gims et Franglish, la joueuse de kora Sona Jobarteh ou la chanteuse Yemi Alade.

Tam Sir, à l’origine du hit de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) « Coup du marteau », se produira également. Des artistes ivoiriens comme Gadji Celi, O’Nel Mala ou encore Affou Keita complètent l’affiche de cette édition.

« Le Femua est devenu un rendez-vous incontournable qui célèbre la musique, la créativité et le dynamisme de notre continent », a affirmé la ministre de la Culture, Françoise Remarck.

Le pays invité d’honneur est cette année la Guinée-Bissau, dont le chanteur Patche Di Rima se produira également.

Tremplin musical et volet social

Le Femua, événement populaire dont l’accès aux concerts est gratuit, rassemble chaque année plusieurs dizaines de milliers de personnes. Festival de quartier à sa création en 2008, il accueille désormais des artistes internationaux, sert de tremplin aux musiciens locaux et a ajouté au fil des années un volet social à son programme.

La santé mentale est le thème de cette 16e édition. « Nous partageons la conviction que la musique (…) reste un vecteur incontournable qui peut aider à surmonter la stigmatisation liée aux problèmes de santé mentale », explique le leader de Magic System Salif Traoté dit A’salfo, qui profite de l’occasion pour « lancer un appel » à des « actions ».

Cinq des quinze artistes se produiront également à Ferkéssédougou, ville du nord rural de la Côte d’Ivoire. L’événement propose cette année une nouveauté, le « Femua tradi », pendant lequel différentes communautés, comme le peuple Atchan, pourront présenter leurs coutumes.

Source:www.jeuneafrique.com

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments