jeudi, juillet 25, 2024

Proverbe: Eduquer une femme, c'est éduquer un village.

AccueilEducation - CultureDécès de la cinéaste sénégalaise Safy Faye

Décès de la cinéaste sénégalaise Safy Faye

Dakar, 23 fév (APS) – La cinéaste Safy Faye, l’une des femmes pionnières du cinéma africain, est décédée mercredi à Paris, à l’âge de 80 ans, a appris l’APS de son ancien distributeur en Afrique de l’Ouest, Johnny Spencer Diop.

Elle sera inhumée à Fadial, son village natal, situé dans la région de Fatick (centre), selon Diop.

« Notre grande sœur était malade depuis un certain moment et était hospitalisée en France. Elle fait partie de femmes cinéastes qui ont balisé la voie pour les plus jeunes », a dit à l’APS son ancien collaborateur.

Safy Faye avait abandonné son poste d’enseignant pour s’adonner au cinéma, à la suite du Festival mondial des arts nègres de 1966 à Dakar, rappelle le site d’information du journal sénégalais Le Quotidien.

A ce festival, elle avait rencontré le cinéaste français Jean Rouch (1917-2004), qui lui avait confié un rôle à jouer dans son film « Petit à petit », ajoute le même média dans une interview de la cinéaste publiée en 2017.

Entrée au cinéma, Safy Faye est allée poursuivre des études d’ethnologie à la Sorbonne (France). Elle était devenue une figure emblématique du cinéma africain, car étant l’une des premières femmes du continent à exercer le métier de réalisateur.

« Mossane », l’un de ses derniers films – sa filmographie est essentiellement consacrée à la paysannerie et à la vie des femmes -, a été présenté dans la section « Un certain regard » de l’édition 1996 du Festival de Cannes.Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info).

Source:

« Notre grande sœur était malade depuis un certain moment et était hospitalisée en France. Elle fait partie de femmes cinéastes qui ont balisé la voie pour les plus jeunes », a dit à l’APS son ancien collaborateur.

Safy Faye avait abandonné son poste d’enseignant pour s’adonner au cinéma, à la suite du Festival mondial des arts nègres de 1966 à Dakar, rappelle le site d’information du journal sénégalais Le Quotidien.

A ce festival, elle avait rencontré le cinéaste français Jean Rouch (1917-2004), qui lui avait confié un rôle à jouer dans son film « Petit à petit », ajoute le même média dans une interview de la cinéaste publiée en 2017.

Entrée au cinéma, Safy Faye est allée poursuivre des études d’ethnologie à la Sorbonne (France). Elle était devenue une figure emblématique du cinéma africain, car étant l’une des premières femmes du continent à exercer le métier de réalisateur.

« Mossane », l’un de ses derniers films – sa filmographie est essentiellement consacrée à la paysannerie et à la vie des femmes -, a été présenté dans la section « Un certain regard » de l’édition 1996 du Festival de Cannes.Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info).

Source: www.msn.com

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments