jeudi, juillet 25, 2024

Proverbe: Eduquer une femme, c'est éduquer un village.

AccueilBien être - Sport - ModeMondial U17 La France s’incline aux tirs au but, l’Allemagne sacrée championne...

Mondial U17 La France s’incline aux tirs au but, l’Allemagne sacrée championne du monde

Pour la première fois de son histoire, l’Allemagne est devenue championne du monde U17 en battant la France aux tirs au but (2-2, 4-3 TAB), ce samedi 2 décembre à Surakarta (Indonésie). Menée 2-0, la France est revenue au score avant de finalement laisser le titre s’envoler. Comme lors de l’Euro en juin dernier.

Pour la première fois de son histoire, l’Allemagne est devenue championne du monde U17 en battant la France aux tirs au but (2-2, 4-3 TAB), ce samedi 2 décembre à Surakarta (Indonésie). Menée 2-0, la France est revenue au score avant de finalement laisser le titre s’envoler. Comme lors de l’Euro en juin dernier.

Un scénario très cruel. Encore une fois. Comme lors de la finale de l’Euro en juin dernier, les Bleuets se sont inclinés aux tirs de but face à l’Allemagne (2-2, 4-3) en finale de la Coupe du monde U17, ce samedi 2 décembre, à Jakarta (Indonésie). Menée 2-0, la France est revenue au score avant de finalement laisser leur rêve s’envoler, 22 ans après le seul et unique sacre mondial de l’équipe de France U17, portée par Anthony Le Tallec et Florent Sinama-Pongolle.

Les Bleuets avaient pourtant tout renversé…

Surpris par le Mali en demi-finale, les hommes de Jean-Luc Vannuchi ont une nouvelle fois manqué leur première période, constamment mis sous pression par des Allemands énergiques et inspirés. Les Bleuets ont logiquement cédé sur un penalty de Brunner (1-0, 29′), concédé par Sadi. Mail ils ne sont rentrés aux vestiaires qu’avec un seul but de retard. Une aubaine.

Les Français ont ensuite montré un tout autre visage. Dawer a pourtant fait le break, en devançant Argney au second poteau (2-0, 51′) mais Bouabre a relancé la France dans la foulée (2-1, 53′). Les Bleus ont ensuite profité de l’exclusion d’Osawe 69’à pour pousser et finalement égaliser grâce à Amougou (2-2, 85′).

Lors de la séance de tirs au but, les Bleuets ont fait la course en tête. Le gardien havrais Paul Argney a réalisé deux parades. Mais Sangui, Meupiyou et Gomis ont échoué…

Les temps forts

27′. Penalty pour l’Allemagne !

Après deux minutes de réflexion, l’arbitre de la rencontre décide d’accorder un penalty aux Allemands. Brunner va défier Argney.

29′.⚽​ Brunner trompe Argney, les Bleus menés (1-0)

L’attaquant phare de cette sélection allemande, Paris Brunner prend le gardien français à contre-pied. Malmenés, les Bleus concèdent l’ouverture du score (1-0).

Mi-temps. En difficulté, les Bleus sont menés (1-0)

C’est la pause à Jakarta où la France est menée d’un but après l’ouverture du score de Brunner sur penalty (1-0, 29′). Les hommes de Jean-Luc Vannuchi n’ont presque pas vu le jour, subissant la pression constante des Allemands. Mais ils n’ont qu’un seul but de retard et tout reste encore possible. À condition de faire mieux.

51′. ⚽ Darwich fait le break (2-0)

Long ballon en profondeur pour Moerstedt. Ce dernier centre au second poteau vers Darwich. Argney est trop court pour intervenir. L’Allemagne mène de deux buts.

53′. ⚽ Bouabre relance les Bleus ! (2-1)

Réaction immédiate des Bleus. Entré en jeu, Sangui percute et sert Saïmon Bouabre dans la surface côté gauche. Ce dernier trompe Heide à ras de terre. Le but a été accordé après vérification vidéo puisque Bouabre était à la limite du hors jeu.

85′. ⚽ Amougou égalise ! (2-2)

Gomis déborde côté droit et ajuste un centre parfait au point de penalty. Mathis Amougou n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Les Bleuets égalisent !

Séance de tirs au but !

C’est terminé. Français et Allemands vont se départager aux tirs au but. Comme lors de l’Euro en juin dernier. Mais cette fois, c’est un titre mondial qui est en jeu. Les Français ont déjà connu une séance de tirs au but face au Sénégal en 8e de finale.

Fin du match. L’Allemagne est championne du monde ! (2-2, 4-3 tab)

Kadar trompe Paul Argney, pourtant héroïque. L’Allemagne bat la France au bout du suspense et devient championne du monde U17.

La feuille de match

France : Argney ; Titi, Meupiyou, Kayi Sanda, Sadi (Sangui, 46′) ; Bouneb, Sylla, Amougou, Bouabre (Diallo, 90+4), Lambourde (Tincres, 90′), Gomis.

Allemagne : Heide ; Da Silva Moreira, Jeltsch, Odugu, Hennig (Herweth, 88′) ; Harchaoui, Osawe ; Yalcinkaya (Ramsak, 67′), Darwich (c.) (Darwich, 74′), Brunner, Moerstedt

Source: www.ouest-france.fr

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments